Mot du Proviseur

Le Groupe Scolaire Louis Betrand est engagé dans un projet ambitieux et passionnant, qui nécessitera le concours de chacun des acteurs de la communauté éducative, dont vous faites entièrement partie.
Cela exige de relever le niveau des enseignements pour obtenir des résultats dans le plus proche avenir.
Une équipe d’enseignants expérimentés et parfaitement au fait des attendus des programmes et des examens nationaux et français travaillent d’ores et déjà pour atteindre les résultats escomptés : mener tous nos élèves vers la réussite.
Un tel dessein ne pourra s’accomplir de manière immédiate et spontanée, mais plutôt en construisant ensemble un véritable projet d’établissement, seul et unique cahier des charges d’un établissement scolaire digne de ce nom.
Un projet d’établissement, c’est une feuille de route et un programme élaborés par les équipes éducatives, sous l’impulsion du chef d’établissement, et dont le but est non seulement d’identifier les faiblesses de l’établissement mais aussi ses leviers sur lesquels il peut s’appuyer.
J’ai découvert un établissement peu ancré dans le réseau d’enseignement francophone de Casablanca et qui pourtant souhaite inscrire ses élèves à des examens nationaux en langue française ainsi que des examens français.
Il est par conséquent primordial de disposer d’une équipe pédagogique solide connaissant les attendus des programmes français et bilingue.
Il n’est pas concevable, eu égard aux ambitions formulées de faire l’économie de la qualité. Mais la qualité, c’est aussi savoir travailler dans la continuité éducative au sein de l’école. Cela veut dire que la forte éducation donnée par les parents à la maison doit trouver une continuité au sein de notre établissement.
Je serai donc particulièrement attentif à cet aspect non seulement à l’intérieur mais aussi dans toute l’enceinte de l’établissement. En particulier, le savoir-être et l’attitude des élèves doivent être fidèles à l’éducation donnée à la maison par leurs parents, et notre exigence sur ce point ne souffrira aucune tolérance.
Vous l’avez compris, le savoir, le savoir-faire et le savoir-être constitueront nos leitmotivs pour l’élaboration du projet d’établissement.
Mais comment avoir de telles exigences vis-à-vis de nos élèves, si nous ne favorisons pas leur bien-être dans notre école ?
Comment exiger de nos élèves une bonne conduite en classe, des qualités d’écoute et de travail, si nous ne faisons pas à notre tour la promotion de la culture et du bien-être dans l’établissement ?
C’est aussi pour cette raison que nous voulons intégrer au projet d’établissement un ensemble de projets qui veut dépasser la simple transmission des savoirs au sein de la classe.
Relever le niveau d’exigence, c’est donc mener les élèves vers la réussite dans un cadre pédagogique à la fois motivant et innovant.

Le Proviseur du GSLB